TeamBiote Spécialiste des produits probiotiques

Ceci est un block de texte

Calculez votre IMC

demo-attachment-1748-op

Nos avantages

Produit 100% BIO

Probiotique ?

Des prébiotiques dans les formules infantiles

Les 1000 premiers jours de vie sont actuellement reconnus comme essentiels à la santé future de l’adulte. Des conditions nutritionnelles favorables ou défavorables durant cette période peuvent ainsi prédisposer à la mise en place d’habitudes alimentaires saines ou au contraire délétères pour la santé adulte. Il est donc important d’étudier les effets de la nutrition périnatale sur le comportement alimentaire plus tard dans la vie.

Parmi les constituants alimentaires spécifiques des nourrissons, figurent certains prébiotiques couramment utilisés dans les formules infantiles (Directive 2006/141/CE, 90% de galacto-oligosaccharides (GOS) et à 10% de fructo-oligosaccharides de poids moléculaire élevé, c’est-à-dire de l’inuline) pour tenter de mimer la composition du lait maternel. Si des effets de ces composés sur la réduction de l’appétit ont été rapportés chez l’homme adulte, peu d’informations sont disponibles chez l’enfant recevant ces suppléments.

Une étude de supplémentation postnatale en prébiotiques par gavage durant la période de lactation a été menée chez le raton. Les résultats montrent que les fortes modifications de la composition du microbiote intestinal et de ses interactions avec les cellules de la muqueuse intestinale qui sécrètent des hormones régulant l’appétit, observées durant la période de supplémentation, ne perdurent pas et n’ont pas d’impact notable sur le comportement alimentaire à l’âge adulte, en comparaison avec des ratons non supplémentés.

Ces résultats se veulent donc plutôt rassurants du point de vue de la sécurité des formules infantiles enrichies en prébiotiques et de leurs effets potentiels sur le comportement alimentaire adulte. Ces données obtenues chez le raton doivent néanmoins être vérifiées chez le nouveau-né humain par une étude clinique qui permettrait de suivre le comportement alimentaire d’enfants ayant reçu ces formules infantiles supplémentées.

Source

👉 Comment réduire le risque du cancer colorectal ?

Votre mode de vie influence le risque du cancer colorectal : L’activité physique protège, le surpoids est néfaste, ainsi qu’une alimentation riche en viandes rouges, charcuterie, graisses animales et la consommation d’alcool.

🥬Le cancer colorectal semble être associé à un régime alimentaire pauvre en fibres🥦, Le tabagisme augmente modérément le risque de cancer colorectal, surtout lorsqu’il est important et dure depuis longtemps.

🤮 Les symptômes : – Douleurs abdominales liées à la contraction de l’intestin, évoluant par crises de deux ou trois jours et accompagnées parfois de bruits abdominaux ;

– Des troubles du transit intestinal (constipation brutale ou diarrhée prolon­gée, voire alternance des deux) ;

– La présence de sang dans les selles passant le plus souvent inaperçue ou étant reliée à tort à la présence d’hémorroïdes ;

– Une anémie (taux d’hémoglobine dans le sang inférieur à la normale) ;

– Un amaigrissement inexpliqué, une altération de l’état de santé général…

#marsbleu Docteur Hafid Halhol www.nutrileading.eu

Source

👉 Intestins sensibles : enfin un pain qui apaise

« Une odeur beurrée, une petit goût de noisette, une saveur acidulée et une couleur crème tirant sur le blond » … »un régal »… « une tuerie !! »

Chers amis,

Le problème du pain ne date pas d’hier. Cela fait 40 ans que le pain se dégrade.

Certains consommateurs refusent le pain de mie qui ressemble à de la mousse sous plastique.

  • ils se sont tournés vers le pain complet
  • puis le pain bio
  • puis le pain au levain
  • puis le pain cuit au four à bois
  • puis le pain à l’eau de source
  • puis le pain à la fleur de sel
  • puis le pain façonné à la main
  • puis les pains sans additifs, sans enzymes, ni acide ascorbique (c’est la “baguette tradition”)

À chaque innovation, ils sont pleins d’espoir. Ils se disent :

Enfin, un vrai bon pain qui ne torturera pas mes intestins, un pain savoureux qui me fera du bien…”

La réalité, c’est qu’ils sont déçus à chaque fois. Le pain révolutionnaire n’est pas aussi bénéfique qu’espéré.

Pourquoi ?

Question de blé, de levain, de fabrication :

En savoir plus

Nos Experts

Ceci est un block de texte

1578728006239

Albert Bellaize

Richard Harrad